Bolivie : sensibilisation au développement durable dans des foyers d’accueil infantile

Photo illustrant l'article "Sensibilisation au développement durable dans des foyers d’accueil infantile en Bolivie"

Au début du mois de mai 2017, le programme vert dans les foyers d’accueil de Cochabamba mené par l’équipe bolivienne de LifeTime Projects « Hogares Verdes » a repris.

Les enfants du CAICC (centre d’appui infantile carcéral et communautaire) suivent tous les vendredis une session de sensibilisation au développement durable.

Pour la première session, ils ont reçu la visite surprise de Siméon Baldit de Barral, le réalisateur du documentaire « On the green road » qui suit le chemin de deux cousins, dont un est le réalisateur, qui ont décidé de tout quitter pour faire le tour du monde à vélo à la recherche d’initiatives vertes.

Siméon a accepté bénévolement de présenter aux enfants du CAICC le déroulement de son voyage, ses rencontres et les raisons qui l’ont poussé à partir. A la fin de la présentation, les enfants ont compris que, même à leur humble niveau, ils pouvaient faire changer les choses. L’idée était de leur faire comprendre qu’une petite action peut avoir un impact à l’échelle mondiale et leur montrer les initiatives concrètes qui se déroulaient dans leur propre pays, comme par exemple des initiatives autour du sauvetage d’animaux, ou autour de l’entreprenariat avec des matériaux recyclés.

Pour la deuxième session, la thématique était l’eau. A travers de vidéos interactives, les enfants ont découvert des solutions pratiques, à appliquer dans leur vie quotidienne pour utiliser l’eau de façon responsable. A la fin de la séance, lorsque c’était l’heure d’aller à l’école, un des enfants nous a crié: « Moi je ne prends pas soin de l’eau, je la recycle! » ( « Yo no cuido el agua, la reciclo! »).

Chaque enfant détient la graine du changement, car ce sont les adultes de demain, et c’est le sens de notre action.

Salomé Mimouni, stagiaire en coordination de projets – LifeTime Projects Bolivie


Cet article une suite ! Cliquez ici si vous voulez la lire.

19bb233bcb658c606e5a75d01e5973ceH