Quel état d’esprit adopter ?

Avant de vous engager dans une mission de volontariat, il vous faut être conscient de l’implication personnelle que demandent les missions. La solidarité internationale est un domaine magnifique mais il peut être difficile à vivre, tant du côté « métier » que du choc culturel.

Les exigences et les difficultés de la solidarité internationale

Vous devez prendre conscience des exigences et des difficultés concrètes que vous rencontrerez sur le terrain. Il vous faudra effectivement faire preuve de tolérance face au stress, car les situations rencontrées sont parfois très dures. S’investir auprès d’enfants et de femmes en situation de vulnérabilité peut vous toucher. Vous devrez donc vous adapter aux différentes situations et apprendre à rester solidaire afin de surmonter les difficultés que vous pourrez rencontrer

Le choc culturel lors d’une mission de volontariat

Colombie, Cameroun, Bolivie, Guatemala, Tanzanie… Tous ces pays ont une culture et des conditions de vie différentes des nôtres. Vous devez notamment vous attendre à bénéficier d’un confort très relatif sur place : en Tanzanie, par exemple, il n’y a pas d’accès à l’eau potable et ce sont les équipes qui vous encadrent qui iront chercher votre eau au puits.
La nourriture est également très différente de chez nous. Nous vous demanderons quelles sont vos allergies et vos préférences et vous devrez, pour la plupart du temps, vous adapter.

Bien évidemment, nous vous demanderons également de prévenir vos familles d’accueil de vos sorties. En plus de pouvoir ainsi mieux prévoir les repas auxquels vous êtes présent, la différence culturelle peut aussi les amener à s’inquiéter pour vous. Le dialogue permet de les rassurer et pour vous de mieux comprendre la culture dans laquelle vous êtes immergé.

Prendre du recul sur l’impact de sa mission de volontariat

Au cours de votre mission de bénévolat, il faudra également que vous acceptiez votre relative impuissance. Vous ne pourrez pas changer le monde, mais chacune de vos actions sera essentielle et aura un impact réel. En termes d’expérience humaine et professionnelle, un engagement solidaire vous apportera beaucoup !

Nous vous accompagnons dans votre mission de volontariat à l’international

Avant, pendant et après votre mission, nous vous accompagnons ! En amont des missions de volontariat en contact avec des enfants, notre psychologue vous rencontrera afin d’établir des recommandations sur l’accompagnement que nous pouvons vous offrir. Vous serez également invités à un weekend de formation. L’idée est de vous préparer à la solidarité internationale et au choc culturel. Vous avez donc toutes les cartes en main pour faire de votre mission un succès !

Sur place, nos partenaires et salariés sont disponibles pour répondre à vos questions, vous expliquer la culture locale et faire le maximum pour que votre mission se déroule bien. Ces personnes sont des expertes de la solidarité internationale, et ont l’habitude de gérer les chocs culturels. Vous pouvez vous confier !

Après votre mission, toute notre équipe en France à l’internationale reste disponible ! Nous sommes toujours partants pour aller prendre un café et écouter vos histoires solidaires !

Partir en mission vous tente ? Retrouvez nos informations pratiques !