LifeTime Projects https://lifetime-projects.com Osez vivre votre projet interculturel, humanitaire et solidaire Tue, 12 Nov 2019 15:24:38 +0100 fr-FR hourly 1 Festival AlimenTERRE 2019 : intervention au collège Twinger https://lifetime-projects.com/festival-alimenterre-2019-intervention-college-twinger/ Tue, 12 Nov 2019 15:21:57 +0000 https://lifetime-projects.com/?p=12361 Dans le cadre du Festival AlimenTERRE 2019, LifeTime Projects a proposé une projection-débat du documentaire « Quinoa, prenez-en de la graine ! » au collège Twinger de Strasbourg

This post Festival AlimenTERRE 2019 : intervention au collège Twinger was first published on LifeTime Projects.

]]>

Dans le cadre du Festival AlimenTERRE 2019, LifeTime Projects a réalisé le 18 octobre une intervention au Collège Twinger à Koenigshoffen, avec une projection-débat autour du film documentaire « Quinoa, prenez-en de la graine ! »

La classe de 4e de Monsieur Alexandre Mimouni, professeur d’Histoire-Géographie au Collège Twinger à Koenigshoffen, a participé avec intérêt à cette action de sensibilisation dans le cadre du festival AlimenTERRE 2019. Après avoir réalisé un travail introductif de définition des termes, nécessaire à la compréhension du film, les élèves ont assisté à une projection du documentaire « Quinoa, prenez-en de la graine ! » de Clémentine Mazier. À l’issue du film, l’équipe de LifeTime Projects a animé un débat autour de la question « L’avenir se trouve-t-il dans nos assiettes ? ».

Les jeunes de 4e ont su identifier de façon très constructive l’ensemble des enjeux alimentaires et agricoles, tels que les limites socio-économiques de l’accès aux produits issus de l’agriculture biologique, ou encore la nécessité de prendre conscience que ce que l’on mange peut être le résultat d’un système complexe, qui pose des questions d’éthique et d’empreinte environnementale.

LifeTime Projects remercie le collège Twinger de nous avoir ouvert ses portes. Nous avons particulièrement apprécié réaliser cette intervention. Dans l’objectif de consolider nos projets d’Education à la citoyenneté et la solidarité internationale, nous désirons développer davantage ces modules d’ateliers et d’intervention, de façon à augmenter notre impact local, particulièrement dans les quartiers prioritaires de la CUS.

Photo illustrant l'animation au collège Twinger (Strasbourg) dans le cadre du festival AlimenTERRE, avec LifeTime Projects Photo illustrant l'animation au collège Twinger (Strasbourg) dans le cadre du festival AlimenTERRE, avec LifeTime Projects Photo illustrant l'animation au collège Twinger (Strasbourg) dans le cadre du festival AlimenTERRE, avec LifeTime Projects

This post Festival AlimenTERRE 2019 : intervention au collège Twinger was first published on LifeTime Projects.

]]>
Impuls’Her Project : l’espoir d’une vie meilleure en Bolivie https://lifetime-projects.com/impulsher-project-espoir-vie-meilleure-bolivie/ Wed, 06 Nov 2019 19:14:08 +0000 https://lifetime-projects.com/?p=12345 Grâce à vos soutiens et au programme Impuls'Her Project en Bolivie, Lili et Liliana ont pu mener à bien leur formation dans la confection et la coiffure, et s'apprêtent à suivre leur stage professionnel, dernière étape avant leur insertion dans un projet de vie autonome.

This post Impuls’Her Project : l’espoir d’une vie meilleure en Bolivie was first published on LifeTime Projects.

]]>

Depuis début 2018, l’association Diseñando Sueños – LifeTime Projects Bolivie, a mis en œuvre son projet « Impuls’her ». À Cochabamba, le programme a parrainé deux bénéficiaires d’un centre d’accueil temporaire pour jeunes filles ayant survécu à des réseaux de traite et de trafic de personnes.

Ces deux jeunes filles – Lili et Liliana – ont été choisies pour leur motivation et leur capacité d’engagement, non sans avoir réalisé une identification précise de leurs besoins.

Suite à cela elles ont commencé leur formation technique. Lili a choisi le métier de la coiffure et de la cosmétologie, et Liliana la couture et la confection dans des instituts reconnus par le Ministère de l’Éducation en Bolivie. Actuellement, elles ont accès au soutien nécessaire pour mener à bien leur projet de vie (matériaux, transport, soutien psycho-social).

Au cours du temps, Lili et Liliana ont fait preuve d’un grand intérêt pour leurs formations respectives et d’un fort désir de s’améliorer, aspirant à devenir autonome. Aujourd’hui elles sont sur le point d’achever leurs formations. Un avenir plein de défis et d’aventures se dessine devant elle. Le stage professionnel, prochaine étape de leur formation, leur permettra d’acquérir des compétences empiriques et enrichira leurs connaissances. Il leur permettra également de renforcer leurs choix professionnels, tel que la création de leur propre entreprise si elles le souhaitent.

Toutes deux sont fières d’avoir atteint la dernière étape de leur formation, et sont très reconnaissantes envers l’association Diseñando Sueños – LifeTime Projects Bolivie et ses bénévoles qui les ont soutenues dans leur processus d’apprentissage. L’organisation du programme leur a permis de réaliser des stages très formateurs, ainsi que de renforcer leur projet de vie et de micro-entreprenariat.

De plus, grâce aux contacts que ces jeunes filles ont pu faire avec des personnes de nationalités, de langues et de cultures différentes – notamment grâce au réseau de volontaires français de LifeTime Projects – leurs horizons ont pu s’élargir, leur permettant de considérer la possibilité de voyager, de connaître de nouveaux endroits, de nouvelles personnes et surtout de diversifier les possibilités de développement de leurs projets.

Photo illustrant la mission d'insertion professionnelle des adolescentes en Bolivie, avec LifeTime Projects Photo illustrant la mission d'insertion professionnelle des adolescentes en Bolivie, avec LifeTime Projects Photo illustrant la mission d'insertion professionnelle des adolescentes en Bolivie, avec LifeTime Projects

 

Aidez Lili, Liliana ou d’autres jeunes filles à accéder à une vie meilleure !

Voir la campagne Impuls'Her Project

This post Impuls’Her Project : l’espoir d’une vie meilleure en Bolivie was first published on LifeTime Projects.

]]>
Témoignage de Clarisse, en mission en Bolivie pour Impuls’Her Project https://lifetime-projects.com/temoignage-clarisse-mission-bolivie-impuls-her-project/ Tue, 23 Apr 2019 15:48:26 +0000 https://lifetime-projects.com/?p=12146 Après un stage étudiant de plus de 4 mois en Bolivie avec LifeTime Projects, Clarisse parle de son expérience humaine et professionnelle au service du programme de réinsertion de jeunes femmes Impuls'Her Projects.

This post Témoignage de Clarisse, en mission en Bolivie pour Impuls’Her Project was first published on LifeTime Projects.

]]>

Partie pendant 4 mois et demi en Bolivie dans le cadre d’un stage étudiant avec LifeTime Projects, Clarisse parle de son expérience professionnelle et humaine, au service du programme de réinsertion de jeunes femmes Impuls’Her Projects.

Je suis partie pendant quatre mois et demi en mission à Cochabamba en Bolivie avec LifeTime Projects. Je ne pensais pas que j’allais vivre autant de choses en si peu de temps et que je rentrerai en France avec des souvenirs plein la tête, et surtout emprunts de beaucoup de nostalgie !

Ma mission a été assez différente des autres volontaires car je suis venue en tant que stagiaire dans le cadre de mes études et de ce fait, j’ai surtout travaillé au bureau avec l’équipe sur le projet « Impuls’Her », et je n’ai pas passé beaucoup de temps dans les centres d’accueil de jeunes femmes.

Malgré beaucoup d’appréhensions au départ, je ne regrette pas un seul instant mon aventure en Bolivie avec LifeTime Projects qui a été tellement enrichissante humainement et très formatrice pour mon avenir professionnel !

Ce n’était pas mon premier voyage que j’effectuais seule mais je n’étais jamais partie aussi loin et surtout aussi longtemps. Alors partir à 10 000 km de chez soi, vers l’inconnu, sans aucun repère, n’a pas été très facile au départ. Mais j’ai eu la grande chance de trouver une seconde famille qui m’a soutenue et qui était présente à tout moment.

D’abord du côté de ma famille d’accueil, chez Betty, qui dès mes premières heures à la maison, m’a dit : « dis à tes parents de ne pas s’inquiéter, tu as ta maman bolivienne ici ». Ces quelques mots m’ont fait sentir tout de suite chez moi (et ont surtout beaucoup rassuré mes parents de l’autre côté de l’Atlantique). Je pense qu’il n’y a rien de mieux lorsque l’on est à l’étranger, que d’être au sein d’une famille d’accueil car l’expérience sera d’autant plus enrichissante ; on échange, on partage et on découvre le pays, sa culture et ses traditions d’une autre manière (et on goûte aux bonnes spécialités locales !)

Mais j’ai trouvé beaucoup de soutien du côté de l’équipe LifeTime Projects également. L’adaptation au départ n’a pas forcément été très simple, déjà parce qu’il fallait que je me remette à l’espagnol et ensuite parce que je devais rapidement comprendre le fonctionnement de l’association et me positionnais sur un projet pour lequel je pouvais apporter ma contribution.

Et ce projet fut « IMPULS’HER ». Je suis arrivée au moment où le projet était en train d’être élaboré en France et j’ai alors travaillé à son implantation en Bolivie, aux côtés notamment de Cecilia, un de mes plus belles rencontres boliviennes 🙂 J’ai été très réceptive à cette belle initiative, de pouvoir mettre en place un programme permettant à des jeunes filles, qui ont un lourd passé, de pouvoir se reconstruire et surtout de pouvoir avoir un bel avenir professionnel devant elle. Pendant plusieurs mois, j’ai aidé à l’écriture et à la planification des différentes étapes du projet pour qu’il puisse être prêt pour le mois de mars. Mon seul regret de toute cette aventure est que je n’ai pas été présente pour voir ce beau projet se concrétiser.

En parallèle, j’ai aussi continué à travailler sur le projet « EMPOWERING WOMEN’S PROJECT », qui a précédé « IMPULS’HER », pour suivre les deux jeunes filles bénéficiaires dans leur vie après le centre, à l’école et en formation. A défaut d’avoir passé du temps dans les centres, j’ai pu être présente pour ces deux jeunes filles dans leur quotidien et les aider lors de leurs difficultés. Cela n’a pas toujours été évident mais j’ai appris à être patiente et comprendre ce qu’elles endurent.

De cette aventure, je n’oublierai jamais les rencontres que j’ai faite, le sourire sur le visage des filles des centres et surtout toute cette belle mission que j’ai partagé avec l’équipe !
Alors merci à LifeTime Projects en France et en Bolivie pour m’avoir accueilli, m’avoir fait confiance et m’avoir donné l’opportunité de participer à une mission humanitaire.

Clarisse Malou-Soucat.

 

 

Inspiré(e) par ce projet, envie de rejoindre l’aventure ?

Impuls'Her Project en Bolivie : Voir le projet en détails

This post Témoignage de Clarisse, en mission en Bolivie pour Impuls’Her Project was first published on LifeTime Projects.

]]>
Témoignage de Louis, en mission au refuge des animaux sauvages au Guatemala https://lifetime-projects.com/temoignage-louis-marquenet-mission-refuge-animaux-sauvages-flores-guatemala/ Tue, 02 Apr 2019 18:45:28 +0000 https://lifetime-projects.com/?p=12138 Louis vient d'enchaîner 2 missions solidaires avec LifeTime Projects au Gatemala : l'une dans le refuge pour animaux sauvages de Florès, puis l'autre au service de la protection des tortues marines et de la mangrove.

This post Témoignage de Louis, en mission au refuge des animaux sauvages au Guatemala was first published on LifeTime Projects.

]]>

Louis vient d’enchaîner 2 missions solidaires avec LifeTime Projects au Gatemala : l’une dans le refuge pour animaux sauvages de Florès, puis l’autre au service de la protection des tortues marines et de la mangrove. Voici son témoignage à propos de son séjour au centre Arcas.

« Faire partie intégrante des équipes locales sur places qui donnent tout pour ces animaux fut une expérience très riche. Se rendre compte à quel point la nature est belle, mais également à quel point le monde est cruel de réserver de mauvais traitements à de si beaux animaux.

Ce fut un réel plaisir de donner de mon temps lors de cette mission au Guatemala. J’ai agi pour une bonne cause et rencontré des gens très aimables et chaleureux, avec lesquels la barrière de la langue a vite disparu. Avec des gestes et des sourires, on arrive si facilement à se comprendre ; en ce qui me concerne, je parle l’anglais, le français et maîtrise quelque peu l’espagnol.

Bien que les animaux ne soient pas ma vocation et ne fassent pas partie de mon projet professionnel, je souhaite à TOUS de vivre cette expérience qui ne se décrit avec aucun mot.

Je repars avec des souvenirs que je n’oublierai jamais, et je tiens à remercier l’ensemble des membres d’ARCAS sur place ainsi que Lifetime Projects pour sa fiabilité et son organisation. »

 

Inspiré(e) par cette mission, envie de rejoindre l’aventure ?

Refuge pour animaux sauvages au Guatemala : Voir la mission en détails

This post Témoignage de Louis, en mission au refuge des animaux sauvages au Guatemala was first published on LifeTime Projects.

]]>
Atelier théâtre au Cameroun : une réussite pour les enfants en orphelinat ! https://lifetime-projects.com/atelier-theatre-cameroun-art-therapie-reussite-enfants-orphelinat/ Wed, 20 Mar 2019 14:45:04 +0000 https://lifetime-projects.com/?p=12119 Depuis début janvier 2019, LifeTime Projects anime des ateliers de théâtre dans des orphelinats pour aider les enfants à acquérir plus de confiance en soi. Témoignage de notre équipe de volontaires au Cameroun…

This post Atelier théâtre au Cameroun : une réussite pour les enfants en orphelinat ! was first published on LifeTime Projects.

]]>

Avec l’aide de nos volontaires, l’équipe LifeTime Projects du Cameroun développe des actions d’art-thérapie en orphelinat. Depuis début janvier 2019, ils animent des ateliers de théâtre pour aider les enfants à communiquer autrement. Ceux-ci apprennent à s’exprimer, à ne pas avoir peur du regard des autres. Cela les aide également à gérer leur stress et à se sentir plus à l’aise avec son corps. Autrement dit, le théâtre leur apporte des appuis essentiels pour bien grandir. L’équipe au Cameroun nous raconte…

Atelier théâtre au Cameroun, acte 1

« Pour notre premier atelier théâtre à l’orphelinat FACT à Yaoundé, il fallait prendre contact avec les enfants et les mettre dans l’ambiance du théâtre. Il fallait susciter en eux un désir de s’amuser et de s’exprimer à travers le jeu théâtral.

Première étape, la présentation individuelle de chaque enfant ainsi que du formateur. Puis chacun avait la possibilité de se donner un nom de « star ». On s’est vite rendu compte que beaucoup s’attribuent des noms des stars de cinéma ou de musique en fonction de leurs passions, leurs aptitudes ou leurs rêves.

Après les présentations, nous avons proposé un chant aux enfants. Le principe était le suivant : chaque enfant devait donner à tour de rôle un couplet de son choix, en s’inspirant de ce qu’il vit à l’orphelinat. Ça aura permis aux enfants de s’amuser en chantant, tout en exprimant leur vécu au quotidien.

À la fin de la séance, nous leur avons proposé de monter un petit sketch. Ils ont tout de suite été enthousiastes à l’idée de jouer au théâtre ! Les enfants ont pu choisir des rôles et nous les avons aidés à les organiser afin de monter une histoire logique et cohérente. Il est donc ressorti de cette phase de travail les rôles suivants : la femme, le mari, les quatre enfants, le voisin et la voisine. Grâce à ces rôles, nous avons pu construire une intrigue. « La femme a déjà quatre enfants et son mari est très pauvre. Elle exige de lui qu’il prenne ses responsabilités en main car c’est lui qui a décidé de faire autant d’enfants alors qu’ils sont pauvres. Pendant qu’elle le fait, les trois premiers enfants viennent chacun à leur tour exposer leurs problèmes au papa. Lorsque le papa est débordé, le voisin vient se moquer de lui car il le trouve trop misérable. La voisine vient alors trouver le voisin pour lui rappeler que lui non plus n’arrive pas à prendre en charge ses enfants. »

Après quelques répétitions, une restitution a été faite devant tous les autres enfants, les responsables de l’orphelinat et LifeTime Projects. Puis nous avons convenus d’un autre atelier théâtre la semaine d’après, à la demande des enfants ! »

Atelier théâtre au Cameroun, acte 2

« Nous avions rendez-vous au centre d’accueil Mont Sinaï avec les enfants pour notre atelier de théâtre. Nous sommes arrivés à 14h30 et nous avons trouvé les enfants qui nous attendaient impatiemment. Cette fois, nous avons construit notre atelier en plusieurs étapes :

La mise en train : elle s’est faite par des jeux et des chants pour mettre les enfants en condition ! Ils ont pu créer un chant à travers lequel chacun se présente. Après la présentation, nous avons amené un jeu de réflexes, où chacun devait maîtriser le nom des différents membres.

La technique de création d’un personnage : nous avons amené les enfants à créer un personnage fictif. Chacun enfant devait laisser libre court à son imagination. Pour cela, nous leur avons d’abord proposé de choisir un animal qu’ils voulaient être. Puis le rôle d’un personnage dans la société.

La spécificité du personnage créé : chaque enfant a donné un nom, un caractère et une habitude au personnage qu’il a créé.

La confrontation des personnages : nous avons formé deux groupes afin de monter des sketchs de 3 minutes chacun avec les enfants.

À la fin de ces ateliers, les enfants ont pu monter un sketch. Un groupe a choisi de jouer sur le thème des églises, le second s’est tourné vers une comédie musicale. Une petite représentation a ensuite été donnée, pour conclure l’atelier. Et rendez-vous a été pris pour la semaine suivante ! »

Atelier théâtre au Cameroun, acte 3

« Comme convenu, nous sommes revenus au Mont Sinaï et nous avons trouvé les enfants qui nous attendaient avec impatience. Nous avons immédiatement débuté avec la mise en train, afin de mettre les enfants dans les conditions de jeux.

Nous avons revu les techniques de création du personnage, puis répété les sketchs montés la veille. Les enfants ont joué individuellement puis en groupe, ce qui nous a permis d’affiner les mini-spectacles qu’ils ont monté. Puis, à la demande d’une maman de l’orphelinat, nous avons proposé aux enfants de jouer leurs sketchs à l’occasion de la semaine de la jeunesse. Les enfants ont donc répété jusqu’à être prêts pour leur prestation ! »

 

 

Inspiré(e) par cette mission, envie de rejoindre l’aventure ?

Art-thérapie en orphelinat en Bolivie : Voir la mission en détails

Art-thérapie en orphelinat au Cameroun : Voir la mission en détails

This post Atelier théâtre au Cameroun : une réussite pour les enfants en orphelinat ! was first published on LifeTime Projects.

]]>
Journée internationale des femmes : LifeTime Projects s’engage ! https://lifetime-projects.com/journee-internationale-femmes-2019/ Thu, 07 Mar 2019 16:12:30 +0000 https://lifetime-projects.com/?p=12098 Depuis sa création, LifeTime Projects fait de la condition féminine l’une de ses principales préoccupations. À l’occasion de la journée internationale des femmes, nous avons souhaité revenir sur les différents projets mis en place.

This post Journée internationale des femmes : LifeTime Projects s’engage ! was first published on LifeTime Projects.

]]>

Chaque 8 mars depuis 1977, le monde entier célèbre les femmes à l’occasion de la Journée internationale des femmes. En cette année 2019, l’événement s’articule autour d’un thème inspirant : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ». Autrement dit, la thématique nous invite à réfléchir à des moyens innovants permettant de faire progresser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

Depuis la création de l’association, LifeTime Projects fait de la condition féminine l’une de ses principales préoccupations. À l’occasion de la journée internationale des femmes 2019, faisons le point sur les différents projets mis en place.

Création d’une coopérative artisanale pour les femmes d’Atta

En partenariat avec l’association camerounaise Femmes d’Atta, LifeTime Projects a créé une coopérative de fabrication de savons artisanaux. Entièrement organisée par les femmes du village, cette structure a pour objectif de lutter contre le manque d’hygiène tout en valorisant l’artisanat local. Cela permet également aux femmes de se former à un nouveau métier et de s’assurer un revenu stable et pérenne. À travers cette action, les femmes d’Atta deviennent ambassadrices du développement local et représentantes de l’artisanat camerounais. Elles bénéficient aussi de capacités pour former les nouvelles générations du village de manière égale entre les hommes et les femmes.

Insertion professionnelle des adolescentes

En Bolivie, LifeTime Projects accompagne des jeunes filles qui vivent dans des centres d’accueil vers une réinsertion optimale. Destiné à des adolescentes au passé douloureux, ce projet consiste à leur proposer une formation dans l’artisanat. Il leur fournit les compétences nécessaires pour pouvoir s’émanciper professionnellement une fois majeures. En parallèle, un suivi psychologique les accompagne pour reprendre confiance en elles et travailler leur estime de soi.

Accompagnement à l’autonomisation des femmes

Au Cameroun, la société est aujourd’hui encore largement dominée par les hommes. Difficile pour les femmes de s’y faire une place, et pour les jeunes filles d’avoir accès à une éducation correcte. LifeTime Projects a donc mis en place un projet de « female empowerment », en partenariat avec l’association Femmes d’Atta. Ateliers, formations et suivis personnalisés permettent de sensibiliser à la situation de la femme dans la société camerounaise et dans le monde. Au programme également : des cours d’alphabétisation pour apprendre à lire, écrire et calculer, des ateliers d’initiation à l’informatique, et des formations de création de micro-entreprises. Grâce à ces connaissances de base, les femmes peuvent s’émanciper, et petit à petit reprendre leur place dans la société en diminuant le fossé social qui les sépare des hommes.

Education sexuelle et droit des femmes

Dans des sociétés où la place de la femme est dévalorisée, l’éducation sexuelle est souvent un sujet tabou, et on parle peu du droit des femmes. Pour changer la donne, LifeTime Projects organise régulièrement des ateliers de sensibilisation. Auprès des jeunes femmes en premier lieu mais aussi des familles et des villages, avec pour objectif d’accompagner une prise de conscience et des discussions avec les femmes ainsi qu’avec les hommes, dans le respect de la culture locale.

Soutien à l’éducation pour les jeunes filles

LifeTime Projects met tous les moyens en œuvre pour assurer la scolarisation des jeunes filles le plus longtemps possible. Car en Bolivie comme au Cameroun, l’éducation des filles est souvent laissée de côté au profit de celle des garçons. Au Cameroun, les filles sortent rapidement du circuit scolaire à cause de grossesses précoces ou parce qu’elles sont mariées très jeunes. En Bolivie, lorsque les parents ne peuvent pas s’occuper de leurs enfants, les jeunes filles se retrouvent fréquemment à la rue. Pour survivre, elles rejoignent des réseaux de prostitution ou de trafic d’êtres humains. Pour lutter contre ces problèmes, LifeTime Projects travaille avec des centres d’accueil et des orphelinats qui s’occupent de ces jeunes filles.

Impuls’her Projects

Impuls’her Projects est le dernier projet en date de notre association. Il s’agit d’un programme d’aide à l’insertion socio-professionnelle conçu pour des jeunes femmes en Bolivie et au Cameroun ayant eu un départ dans la vie difficile. Actuellement prises en charge par des centres d’accueil, ces jeunes femmes participent bénévolement à Impuls’her Projects. LifeTime Projects leur propose un programme d’initiation à l’entrepreneuriat avec une phase de formations théoriques et une phase d’exercices pratiques. À travers ce programme, nous les accompagnons dans un projet de création d’entreprise et dans la concrétisation de leur projet de vie. Grâce aux dons que le projet aura pu récolter, l’association pourra accompagner les jeunes femmes à la sortie du centre d’accueil dès l’âge de 18 ans. Grâce à Impuls’her Projects, ces jeunes femmes s’ouvrent vers un avenir social et professionnel stable. Cela leur offre également la garantie de revenus décents et réguliers pour subvenir à leurs besoins et ceux de leur famille. Enfin, un prélèvement participatif sera effectué sur leurs futurs revenus pour alimenter un fonds monétaire collectif. Celui-ci servira chaque année à financer la scolarité des filles ou la création de micro-entreprise des jeunes femmes du programme des prochaines éditions.

La Journée internationale des femmes prend chaque année plus d’ampleur, et nous rappelle combien il est important de soutenir cette cause. Alors aujourd’hui encore, LifeTime Projects réaffirme ses engagements en faveur de l’égalité des sexes, de l’autonomisation des femmes et de l’amélioration de leurs conditions de vie.

 

Je soutiens les actions en faveur de l’égalité hommes-femmes

Je fais un don

This post Journée internationale des femmes : LifeTime Projects s’engage ! was first published on LifeTime Projects.

]]>
Témoignage de Laly, en mission en orphelinat à Cochabamba https://lifetime-projects.com/temoignage-laly-mission-orphelinat-cochabamba-bolivie/ Wed, 23 Jan 2019 17:42:33 +0000 https://lifetime-projects.com/?p=12055 Partie en Bolivie avec des valises pleines de matériel scolaire et d’objets de première nécessité, Laly a vécu 6 mois avec les enfants et l’équipe d'un orphelinat à Cochabamba.

This post Témoignage de Laly, en mission en orphelinat à Cochabamba was first published on LifeTime Projects.

]]>

3 mois pour bien préparer la mission

22 mars 2018 : Je me lance dans une page Facebook afin de toucher un maximum de personnes et partager ma nouvelle aventure. J’ai alors créé une cagnotte, fait une tombola… pour pouvoir récolter quelques fonds pour aider davantage les centres dans lesquels j’allais travailler.

06 avril 2018 : Après avoir contacté la presse, un article parait dans le journal. Cet article a permis de toucher certaines associations et certaines entreprises qui m’ont fait don de matériel scolaire, maillots de foot, peluches, déguisements, shampoings, ballons de foot ou encore produits pharmaceutique (pansements, dentifrices…).

13 mai 2018 : Afin de mieux connaitre l’association avec laquelle je pars et découvrir les missions proposées, les pays, les cultures… une petite réunion a eu lieu. Cela m’a permis de connaître les besoins du pays que j’avais choisi, les différentes choses à savoir avant de partir… Une réunion qui permet d’aborder les thèmes de la santé, de la sécurité, de la culture…

28 juin 2018 : L’heure du grand départ, avec des valises de 22 kg chacune, remplies de belles choses pour les enfants Boliviens. C’est parti, l’aventure commence pour moi, une aventure de 6 mois.

30 juin 2018 : 1 jour après mon arrivée, et bien accueillie par ma famille d’accueil, je fête mes 21 ans avec eux.

Jardiner, jouer, dessiner et… Faire ses devoirs !

Partie en Bolivie avec des projets dans la tête, tels que de monter un spectacle de danse avec les plus petits pour la fête de noël ou une équipe de foot pour les plus grands, je me suis vite aperçue que cela ne serait pas possible et qu’il faudrait réadapter mes projets en fonction de leurs vrais besoins.

Je me suis donc laissée quelques semaines afin de pouvoir bien observer, et ensuite proposer un projet qui pourrait se réaliser. Durant ce temps d’observation, nous avons réalisé quelques activités telles que du jardinage (j’ai acheté, avec les dons récoltés, du matériel de jardinage : pelle, râteau… et de la terre pour pouvoir planter) mais aussi des jeux et des dessins pour le centre des petits. Pour le centre des grands : création de cartes de noël, petits jeux, foot (car j’ai découvert qu’ils aimaient énormément le foot) mais également et surtout les devoirs !

Télé loisir et culture, et bracelets brésiliens

Après 1 mois passé au centre, j’ai pu remarquer qu’ils leur arrivaient de regarder des films ou des documentaires sur le portable d’une éducatrice… mais vous comprenez que regarder un petit écran à 20 dessus, ce n’est pas très facile. J’ai alors décidé d’acheter une télévision pour le centre. Une télévision qui a servi pour des moments de détente, des moments « info », des moments culture, mais aussi lors des interventions avec le pasteur par exemple.

Je portais beaucoup de bracelets et les enfants me demandaient tous les jours de leur donner, ou de leur apprendre à en faire. J’ai donc décidé de leur apprendre à faire des bracelets brésiliens. Une activité qui fait travailler la concentration, la motricité fine, la confiance en soi… Cela leur a beaucoup plu et, tout au long de ma mission, nous avons fait des bracelets brésiliens.

Des objets recyclés en poubelles de tri, en tirelires, et même en baby-foot !

Par la suite, j’ai décidé de continuer un projet déjà en place, qui a pour but de donner une seconde vie aux objets recyclés. Après avoir visionné une vidéo sur la pollution à Cochabamba, nous sommes allés récupérer des déchets dans les rues voisines. Suite à cela, nous avons construit avec les enfants les différentes poubelles qu’il existe afin que les enfants apprennent à trier les objets qu’ils jettent. Un projet mis en relation avec une autre volontaire, Mahé, présente en même temps que moi. Nous avons également fabriqué des tirelires, des pots à crayon, des pots de fleurs, des baby-foot…

Tiramisus, crumbles et pizzas pour les vacances

Les enfants m’ont souvent demandé ce que je mangeais en France. J’ai décidé de faire quelques ateliers de pâtisserie avec eux pour leur faire découvrir quelques spécialités de chez moi avec des tiramisus, des crêpes, des crumbles, des pizzas… Des dégustations et activités plutôt sympas à réaliser !

A la fin de ma mission, période qui coïncide avec les vacances pour les enfants, j’ai eu l’occasion de participer à plusieurs journées organisées. Dans le centre qui accueille les plus petits, j’ai pu participer à la graduation des enfants de 5 ans qui vont donc aller à l’école à la rentrée prochaine, et passer dans le centre des grands. Et justement, dans le CAICC des grands, j’ai eu la chance de partager mon dernier jour de mission avec eux pendant le « jour de noël », un jour au cours duquel les enfants reçoivent leurs cadeaux de noël et découvrent les personnes qui les ont parrainés.

Une expérience d’intégration et de partage quotidien

La mission, c’est certes être auprès des enfants, leur apporter notre aide, notre soutien, nos sourires, tout ce que l’on peut leur apporter en peu de temps, mais c’est aussi participer à la vie quotidienne du centre dans lequel on travaille, notamment en aidant pour faire à manger, le ménage… Nous apportons beaucoup aux enfants, mais pas seulement. Nous apportons également beaucoup aux éducatrices, à la directrice… Mais il faut savoir qu’eux aussi nous apportent beaucoup. Durant mes 6 mois de mission, je ne me suis jamais sentie de trop, inutile, ou seule. Ils ont toujours été là pour m’accompagner.

Une expérience qui n’est pas facile tous les jours, car il faut savoir s’adapter, faire face à des situations difficiles… Une expérience qui m’a fait grandir, qui m’a appris beaucoup de choses sur moi-même, mais également sur les autres car j’ai découvert des populations, des coutumes, des modes de vie bien différents des miennes.

Alors pour finir, s’il y a bien une chose que je voudrais dire, c’est un grand MERCI à l’association pour m’avoir fait partager cette aventure avec eux, un grand MERCI à ma famille d’accueil, un grand MERCI au CAICC, à la directrice et aux éducatrices pour m’avoir fait confiance et pour m’avoir prise comme un membre de l’équipe et pas seulement comme une volontaire. Un grand MERCI à toutes les personnes qui m’ont permis de réaliser cette mission et un grand MERCI aux enfants, pour tout ce qu’ils ont pu m’apporter et pour leur confiance également.

Une mission qui m’a marquée et une envie de repartir. Alors c’est pourquoi je profite de l’occasion pour vous partager ma nouvelle cagnotte car, oui, je souhaite repartir au plus vite, même si aucune date n’est fixée pour le moment.

En savoir +

 

Inspiré(e) par cette mission, envie de rejoindre l’aventure ?

Orphelinat en Bolivie : Voir la mission en détails

This post Témoignage de Laly, en mission en orphelinat à Cochabamba was first published on LifeTime Projects.

]]>
Nos projets humanitaires en Bolivie en 2018 https://lifetime-projects.com/projets-humanitaires-bolivie-2018/ Sun, 20 Jan 2019 19:56:51 +0000 https://lifetime-projects.com/?p=12007 Eco-citoyenneté, art-thérapie, insertion professionnelle et santé dans les orphelinats : grâce à votre soutien, nos projets humanitaires en Bolivie se développent d’année en année : petite rétrospective 2018.

This post Nos projets humanitaires en Bolivie en 2018 was first published on LifeTime Projects.

]]>

Eco-citoyenneté, art-thérapie, insertion professionnelle et santé dans les orphelinats : grâce à votre soutien, nos projets humanitaires en Bolivie se développent et s’améliorent d’année en année. Petite rétrospective de l’année 2018 qui vient de s’achever.

Hogares Verdes, l’éco-citoyenneté en orphelinat

En Bolivie, de plus en plus d’initiatives voient le jour pour favoriser le développement durable. LifeTime Projects s’inscrit dans cette tendance avec son projet d’éco-citoyenneté en orphelinat en Bolivie, à Cochabamba. Cette année, deux nouveaux centres d’accueil pour jeunes filles ont pu bénéficier de la mise en place de potagers. A travers des ateliers de sensibilisation aux éco-gestes, les adolescentes ont pu découvrir l’agro-écologie : préparer la terre, cultiver des légumes, trier les déchets… A terme nous espérons que les orphelinats puissent devenir autonomes et se procurer leur propre nourriture !

Les résultats de ce projet à vocation écologique sont très encourageants. Une nouvelle volontaire, Carla, vient d’arriver sur place pour 6 mois pour développer le projet Hogares Verdes. Ce programme commence également à prendre racine au CAICC, un centre qui accueille des enfants dont les parents sont incarcérés. Et grâce à Laly, une autre de nos volontaires, de nombreux ateliers ludiques sont proposés aux enfants pour les sensibiliser aux enjeux de l’écologie. Le recyclage a été le fil conducteur de ces ateliers : de nombreux objets ont pu être créés à partir de déchets, puis exposés et vendus.

 

Voir la mission d'éco-citoyenneté en orphelinat en Bolivie

 

Art-thérapie en orphelinat en Bolivie

Ces dernières années, LifeTime Projects a accueilli en Bolivie de nombreux volontaires porteurs de projets artistiques. Les bons résultats obtenus et l’enthousiasme des enfants nous ont convaincus de mettre en place un nouveau projet : l’art-thérapie en orphelinat. Mahé, une volontaire très active, a choisi avec les enfants du CAICC de valoriser les déchets pour en faire des instruments de musique. Ensemble, ils ont fabriqués maracas, trompettes, flûtes et batteries… Mahé a également mis en place des cours de guitare ainsi qu’une chorale au sein d’un centre d’accueil pour jeunes filles. Nous avons eu le plaisir d’applaudir une de leurs représentations lors d’une feria au centre.

L’art-thérapie aide les enfants à s’exprimer autrement. Cela leur permet d’exprimer leurs émotions, d’extérioriser leur souffrance et de se redécouvrir par le biais de l’art. L’art-thérapie encourage également l’interaction sociale, un aspect essentiel pour le bon développement des enfants. L’année 2018 était une année test pour ce projet, mais au vu des excellents résultats, il deviendra une priorité pour l’année 2019. De nouveaux volontaires arrivent courant 2019 et des formateurs locaux ont été embauchés pour pouvoir le développer avec des ateliers de théâtre, de musique ou encore de peinture dans plusieurs centres.

 

Voir la mission d'art-thérapie en orphelinat en Bolivie

 

Diseñando Sueños, l’insertion professionnelle pour les jeunes femmes en Bolivie

Toujours en 2018, le projet Diseñando Sueños a permis à de nombreuses filles des centres Sayari Warmi et Nuestra Casa de s’impliquer dans des projets d’artisanat afin de développer leurs compétences. Tout au long de l’année, les adolescentes ont pu acquérir des connaissances théoriques et pratiques par le biais d’ateliers de pâtisserie, de couture, de marketing, d’artisanat… Avec pour objectif final l’insertion professionnelle, elles pourront réutiliser tout ce qu’elles ont appris dans les centres. Dès leur sortie, elles pourront être autonomes et améliorer leurs conditions de vie. Pour la troisième année consécutive, les ateliers ont rencontré un franc succès !

 

Voir la mission : insertion professionnelle d'adolescentes en Bolivie

 

Impuls’her Projects

Impuls’her Projects est un programme d’aide à l’insertion socio-professionnelle conçu pour des jeunes femmes en Bolivie et au Cameroun. Après un départ dans la vie difficile, ces jeunes femmes vivent maintenant dans des centres d’accueil, où elles peuvent suivre le programme, qui s’articule sur des cours à la fois théoriques et pratiques autour du micro-entrepreneuriat. Prolongation de notre précédente campagne Empowering Women’s Projects, cette formation permet aux femmes dont le projet semble prometteur de réaliser leurs ambitions grâce à un accompagnement individualisé ainsi qu’une aide financière.

Ce programme d’aide à l’insertion professionnelle est rendu possible grâce aux dons que nous récoltons tout au long de l’année. En Bolivie, le projet est en cours de planification et commencera début 2019. C’est pourquoi nous comptons sur votre soutien : aidez-nous à atteindre notre objectif de financement du programme !

 

Impuls’her Projects : faites un don

 

Salud, la concrétisation d’un nouveau projet santé

Notre projet Salud commence à se concrétiser grâce à la contribution d’étudiants et de professionnels de la santé venus en mission en Bolivie. Dans ce cadre, certains ont travaillé dans un centre qui accueille des personnes handicapées (physiothérapie, élaboration de fiches médicales, etc), dans un hôpital et dans un centre pour les personnes brûlées. Les volontaires agissent aussi dans les différents centres partenaires de l’association, tels que les centres d’accueil pour jeunes filles ou le CAICC, afin d’y proposer des ateliers de santé publique, de prévention et d’éducation (brossage des dents, lavage des mains, éducation sexuelle, premiers secours, hygiène intime…). L’équipe espère pouvoir continuer ce projet en 2019 et accueillir plus de volontaires du milieu médical, à travers des missions ou des stages conventionnés.

 

Faire un stage santé en Bolivie

 

Une nouvelle année s’achève pour l’équipe de LifeTime Projects Bolivie. En 2018, l’équipe a accueilli 51 volontaires, venus des quatre coins de la France, mais aussi du Canada. Chacun à leur façon, ils ont pu contribuer au développement des trois grands projets de la fondation : Hogares Verdes, art-thérapie et Diseñando Sueños. Et pour chacun de ces projets, de grandes avancées ont été accomplies !

Un énorme merci à tous ceux et celles qui ont contribué cette année, et qui contribuent encore au développement des projets et de l’association !

This post Nos projets humanitaires en Bolivie en 2018 was first published on LifeTime Projects.

]]>
Nos projets humanitaires au Cameroun en 2018 https://lifetime-projects.com/mission-projets-humanitaires-cameroun-2018/ Sun, 20 Jan 2019 18:53:48 +0000 https://lifetime-projects.com/?p=12005 Savonnerie artisanale, art-thérapie, micro-projets locaux, insertion professionnelle pour les femmes, orphelinats... Grâce à votre soutien, nos projets humanitaires au Cameroun s'améliorent d'année en année. Petite rétrospective 2018.

This post Nos projets humanitaires au Cameroun en 2018 was first published on LifeTime Projects.

]]>

Savonnerie artisanale, art-thérapie, micro-projets locaux, insertion professionnelle pour les femmes, orphelinats… Grâce à votre soutien, nos projets humanitaires au Cameroun se développent et s’améliorent d’année en année. Petite rétrospective de l’année 2018 qui vient de se terminer.

Savons d’Atta

La coopérative de fabrication de savons artisanaux est l’un des premiers premiers projets menés par LifeTime Projects au Cameroun. Aujourd’hui bien développé, ce projet permet aux femmes d’Atta de se former au métier d’artisan savonnière et d’acquérir de nouvelles compétences. Leur savon, très apprécié, est désormais vendu à Atta, où il est produit, mais également à Yaoundé, la capitale du pays ! Aujourd’hui, la coopérative est en cours de pérennisation : 5 femmes du village d’Atta sont salariées à plein temps pour le projet, et secondées par des commerciales. En 2018, les femmes ont produit 24 467 savons au total !

Fabriqué avec des produits locaux issus de production familiale, le savon bio d’Atta se diversifie désormais avec du savon au beurre de karité, au café et même aux carottes. Il traverse les océans pour être vendu en France et au Canada, où il rencontre un franc succès. Pour 2019, l’association entend renforcer la commercialisation du savon afin d’assurer l’autonomisation des femmes d’Atta.

 

Voir la mission : savons d'Atta au Cameroun

 

Art-thérapie

Né en avril 2018, ce projet fait suite au constat des bénévoles en orphelinat d’un grand besoin d’expression artistique et psychologique pour les enfants. L’activité d’art-thérapie est donc désormais proposée dans un orphelinat de la ville de Yaoundé. Nous pouvons déjà constater que cette activité, très apprécié des petits comme des plus grands, apaise et libère les esprits. Les encadrants du centre bénéficient de formations en art-thérapie et en communication bienveillante.

L’art-thérapie aide les enfants à s’exprimer autrement. Cela leur permet d’exprimer leurs émotions, d’extérioriser leur souffrance ; par le biais de l’art, ils se redécouvrent. L’art-thérapie encourage également l’interaction sociale, un aspect essentiel pour le bon développement des enfants. L’année 2018 était une année-test pour ce projet, mais au vu des excellents résultats, il deviendra une priorité pour l’année 2019. Nous espérons pouvoir proposer cette nouvelle activité dans plusieurs autres centres au courant de l’année !

 

Voir la mission : art-thérapie en orphelinat au Cameroun

 

Impuls’her Projects

Impuls’her Projects est un programme d’aide à l’insertion socio-professionnelle conçu pour des jeunes femmes en Bolivie et au Cameroun. Ayant en commun un départ dans la vie difficile, ces jeunes femmes vivent actuellement dans des centres d’accueil. Le programme s’articule donc autour de cours à la fois théoriques et pratiques sur le thème du micro-entrepreneuriat. Fortement inspiré de notre précédente campagne Empowering Women’s Projects, le programme actuel va encore plus loin : à l’issue de la formation, les femmes dont le projet semble prometteur voient leurs ambitions se réaliser à travers un accompagnement individualisé ainsi qu’une aide financière.

Au Cameroun, le projet en est actuellement à la première phase de formation aux bases de l’entrepreneuriat. Ce programme est rendu possible grâce aux dons que nous récoltons tout au long de l’année. Nous comptons sur votre soutien : aidez-nous à atteindre notre objectif de financement :

 

Impuls’her Projects : faites un don

 

Micro-projet : un moulin pour l’orphelinat FACT

Cette année nous avons participé à l’installation d’un moulin à l’orphelinat FACT, pour moudre les aliments. Cette action apporte de nombreux bénéfices à l’orphelinat : nette amélioration du quotidien des enfants, création d’emplois et revenus supplémentaires. L’installation du moulin a notamment beaucoup enthousiasmé les garçons de l’orphelinat. Désormais, ils sont formés à moudre les aliments mais également à gérer les revenus issus de cette activité. L’argent collecté permettra d’entretenir le moulin et de participer aux frais de l’orphelinat (électricité, entre autres). Suite au succès de ce micro-projet, on envisage de financer l’achat d’un moulin pour les adolescents qui s’apprêtent à quitter l’orphelinat, afin qu’ils puissent monter leur propre activité et devenir autonomes.

 

Voir le micro-projet : installation d'un moulin à l'orphelinat FACT au Cameroun

 

Microprojet : un forage pour l’orphelinat Mont Sinaï

LifeTime Projects s’implique pleinement dans les orphelinats partenaires de l’association. En effet, des bénévoles viennent régulièrement mener des missions dans ces centres d’accueil, afin d’aider au développement des enfants. Cependant, il arrive que les volontaires constatent des lacunes liées à l’encadrement des enfants ou un manque d’infrastructures au sein de l’orphelinat. Ces constats sont soumis et étudiés par l’équipe de LifeTime Projects, qui évalue la situation et propose des solutions aux directeurs des centres. Ainsi, face à la difficulté pour les enfants de l’orphelinat Mont Sinaï de s’approvisionner en eau, nous avons doté l’établissement d’une réserve. Nous avons également entamé les démarches pour l’installation d’un forage. Le dossier technique est déjà prêt et le forage pourra débuter courant 2019.

 

Voir nos missions en orphelinat au Cameroun

 

Suite à cette année 2018 dynamique et pleine de nouvelles initiatives encourageantes, l’équipe LifeTime Projects Cameroun souhaite remercier chaleureusement tous les volontaires qui participent à la réussite des projets. Une fois sur le terrain et aux côtés de l’équipe locale, ils ne ménagent pas leurs efforts pour donner le meilleur d’eux-même tout au long de leur mission !

Un énorme merci à tous ceux qui ont contribué cette année, et qui contribuent encore au développement des projets et de l’association !

This post Nos projets humanitaires au Cameroun en 2018 was first published on LifeTime Projects.

]]>
Nos missions écologiques au Guatemala en 2018 https://lifetime-projects.com/protection-tortues-guatemala-2018/ Sun, 20 Jan 2019 17:58:30 +0000 https://lifetime-projects.com/?p=12003 En 2018, un nombre croissant de volontaires est parti en mission écologique au Guatemala avec LifeTime Projects, pour protéger les tortues marines ou soigner les animaux sauvages.

This post Nos missions écologiques au Guatemala en 2018 was first published on LifeTime Projects.

]]>

En 2018, un nombre croissant de volontaires est parti en mission écologique au Guatemala avec LifeTime Projects, que ce soit pour la sauvegarde des tortues marines et de la mangrove à Hawaii, ou dans le refuge pour animaux sauvages à Flores.

Protection des tortues au Guatemala

En 2018, les volontaires participant à la mission de protection des tortues marines ont participé à la réparation des enclos des tortues d’eau douce du Hawaii Park. Les équipes, sous l’autorité des vétérinaires, ont également aidé à diagnostiquer les tortues, afin de détecter de potentielles maladies ou anomalies. Puis, lors de la saison des naissances des tortues marines, ils étaient nombreux à patrouiller sur les plages et collecter les oeufs pour surveiller leur éclosion au centre à Hawaii.

Le projet de protection des tortues au Guatemala inclut également une dimension de sensibilisation à la protection de l’écosystème guatémaltèque. Pour cela, les volontaires ont organisé des ateliers pour attirer l’attention sur la destruction de l’environnement. En effet, l’océan meurt à cause du plastique et les découvertes de cette année n’ont cessé d’inquiéter le centre et les bénévoles. En collaboration avec l’Université de la vallée du Guatemala et avec l’aide des volontaires, la Hatchery Bank et l’Université du sud de la Norvège, le centre a réalisé une nécropsie d’une tortue échouée sur la côte pacifique du Guatemala. Son estomac était rempli de plastique…

 

Voir la mission de protection des tortues au Guatemala

 

Refuge pour animaux sauvages au Guatemala

Avec la venue de plus de 60 volontaires, issus de 5 pays différents, 2018 fût un succès pour notre partenaire Arcas au Guatemala, gestionnaire d’un refuge de protection de la faune sauvage guatémaltèque. Cette année, le refuge aura soigné singes araignées, aras écarlates, perroquets d’Amazonie, crocodiles de Morelet’s, tortues fluviales d’Amérique centrale, Kinkajous, Coatis, Hiboux Pigmy… Les différents traitements et prises en charge visant à ce que les animaux recouvrent une santé optimale et puissent se réadapter à la vie sauvage. Ainsi, Colum Muccio – directeur de développement d’Arcas – a rendu visite au Columbus Zoo aux Etats-unis afin de leur communiquer les résultats des projets et avancées de l’année. Un moment très important pour le centre et ses équipes, qui restera ancré dans les mémoires !

 

Voir la mission en refuge pour animaux sauvages au Guatemala

 

Un énorme merci à tous ceux qui ont contribué cette année, et qui contribuent encore au développement des projets et de l’association !

This post Nos missions écologiques au Guatemala en 2018 was first published on LifeTime Projects.

]]>